14.7.16

La procrastination : ma vie, ma bataille (j'aimerai bien qu'elle s'en aille)

Coucou les filles, me revoilà après quasiment une semaine d'absence sur le blog. Pourquoi me demanderez-vous ? Vous vous imaginerez peut-être que je suis en vacances, en plein déménagement ou que sais-je encore mais je me dois de vous dire la vérité : je procrastine. Voilà, c'est dit. Je ne suis pas partie une semaine aux Seychelles, je ne croulais pas non plus sous des cartons à remplir ou une pile de paperasse à gérer, non, j'avais juste la flemme, c'est aussi simple que ça.


[Je tiens à m'excuser d'avance pour le titre de cet article tout à fait foireux mais que voulez-vous, niveau culture musicale pourrie, mes parents ont donné tout ce qu'ils avaient et je tenais donc à leur faire honneur. Il se peut également que ce genre de fantaisie me reprenne ultérieurement, mais après tout très chers lecteurs, il faut savoir vivre dangereusement, n'est-ce pas ? Néanmoins, pour me faire pardonner un peu, je vais ponctuer cet article de jolies photos prises au bord de la Seine, parce que vous le valez bien voyons !] 



Il faut savoir que je suis du genre à toujours tout reporter au lendemain tout le temps, je me dis chaque fois que j'ai encore le temps, que rien ne presse jusqu'au moment où tout urge justement et où je me retrouve à devoir tout faire dans le stress et la précipitation. Et bien loin de me servir de leçon, je me dis sans cesse que je m'organiserais pour la prochaine fois, qu'on ne m'y reprendra plus et lorsque la fois d'après arrive je me dis que finalement j'ai encore le temps... C'est une sorte de cercle vicieux en fait. 



Alors bien sûr je tente de m'améliorer, par exemple en ce qui concerne mes cours je m'impose un emploi du temps et une organisation en béton que je ne tiens pas toujours au pied de la lettre, certes, mais que je gère plutôt pas mal et j'en viens à conclure que si je veux je peux, mais voilà justement là tout le secret pour parvenir enfin à me faire bouger mon boule avec entrain : L'ENVIE MES AMI-E-S. Eh oui, car généralement lorsque je repousse une chose à faire encore et encore sachez qu'il y a deux principales raisons à cela : soit c'est que je me mets tellement la pression quant à la chose en question que j'en perds toute motivation pour agir (comme je vous l'expliquai ici) soit au contraire c'est que je me contrefous de la dite chose. Et lorsque j'ai décidé que je me fichais d'une chose il devient très dur de convaincre mon cerveau de s'y intéresser un minimum.  




Néanmoins, comme un grand sage disais toujours qu'il faut rester maître de son esprit et que procrastiner ça va bien un temps mais à un moment il faut tout de même songer un jour à se sortir les doigts du c à se reprendre, je me suis dit que j'allais partager avec vous les petites astuces que j'ai mises en place au fil du temps pour contrer mon esprit fainéant et capricieux (ou apeuré, au choix) : 

  • Lister les choses que l'on a à faire

Alors peut être que certaines d'entre vous font déjà des listes sans que cela n'aide en rien dans leur problème d'organisation auquel cas je leur répondrais juste que peut-être s'y prennent-elles mal. Car  à mon sens il ne suffit pas de lister les différentes actions que l'on a à faire comme ça en désordre les unes à la suite des autres, non, il est préférable tout d'abord de les classifier par ordre d'importance et par catégories. Par exemple, remplir votre déclaration d'impôts sera peut être une chose légèrement plus urgente à faire que de penser à vous racheter du shampoing, enfin je sais pas, après tout à chacune ses priorités. 



Ensuite, pour les choses les plus complexes à effectuer pourquoi ne pas lister toutes les différentes étapes ?  Pour renouveler mon inscription à la fac par exemple je vais commencer par réunir mes différents papiers, puis j'irais refaire ma photo d'identité et enfin je devrais prendre rendez-vous au secrétariat, je vais donc noter ces trois étapes à effectuer dans l'ordre. Mine de rien en ayant clarifié toutes ces étapes et en les ayant bien en tête la chose paraîtra tout de suite moins compliquée et plus facilement réalisable et donc on se sentira d'emblée plus de courage et de motivation pour l'effectuer. 

  • Vouloir et non devoir

Comment ça vous n'avez rien comprit ? Bon OK, je clarifie pour celles et ceux du fond ce que j'entends par là : si je DOIS écrire cet article par exemple, les chances qu'il paraisse un jour sont plutôt minces en toute honnêteté ; en revanche si je me convainc que je VEUX l'écrire, alors d'un coup paf, la motivation revient, les oiseaux chantent et tout le monde est content. Et cet article paraîtra gaiement à la date prévue sans encombres.



Ce que j'entends par là c'est que comme je le disais plus haut, l'envie est le moteur le plus puissant que je connaisse pour réaliser de grandes choses (ou du moins celles que j'ai à faire). Et toujours en suivant cette idée je vous conseille également la chose suivante :

  • Se trouver des modèles à suivre

Qui n'a jamais connu à l'école ce genre de camarade toujours parfaitement organisé et ayant toujours des bonnes notes et avec en plus de cela une super bande de copains ou encore ces working women des temps modernes menant de front vie professionnelle au top, vie familiale épanouie et qui en plus de ça trouvent encore le temps de prendre soin d'elles,  bref, ce genre de personne à qui tout semble réussir et à qui la vie semble sourire chaque jour ? Que celle ou celui qui n'a jamais ressentit une pointe d'envie devant la capacité de gestion et l'efficacité de telles personnes me jette la première pierre (du moins quand elle aura le courage d'en chercher une). 



Et bien vous savez quoi ? Ce n'est peut-être pas une si mauvaise chose d'envier de tels modèles car peut être puiserez vous là votre meilleure source de motivation. Si elles peuvent le faire alors pourquoi pas vous ? Pourquoi ne deviendriez-vous pas vous aussi un exemple de réussite à suivre ? Je vous laisse méditer.

  • R-E-L-A-T-I-V-I-S-E-R

Ne vous mettez pas la pression. Peut être que votre tendance à procrastiner vient-elle justement du fait que vous vouliez à tout prix cesser cette mauvaise habitude au point de vous créer un blocage. 

Je m'explique : vous êtes fumeur et vous vous dites un beau jour que vous allez cesser de fumer pour toujours. Vous êtes motivé à fond pour atteindre votre objectif et cela devient presque un question de vie ou de mort, vous vous dites que si vous échouez vous ne serez plus qu'un bon à rien, etc, bref vous voyez le genre. A votre avis que va-t-il se passer ? Et bien il y a beaucoup de chances pour que vous soyez tellement focalisé sur cette cigarette à ne pas allumez que vous en oubliiez tout le reste. Vous ne noterez même pas l'absence plutôt agréable de son odeur sur vous ou encore votre souffle un peu meilleur, non, dès la première journée vous serez tellement à cran qu'une fois sorti-e du boulot votre seul désir sera de courir jusqu'au buraliste le plus proche vous racheter un paquet que vous fumerez probablement d'une traite tout-e tendu-e que vous serez. 

Idem lors d'un régime (d'ailleurs vu le taux d'échec je ne saurais que vous conseiller de trouver autre chose), vous serez tellement concentré-e sur l'interdiction de manger un quelconque met sucré (ou gras) que vous vous jetterez probablement dessus une fois la pression devenue trop forte. Ce ne sera qu'une question de temps.




Pour la procrastination, c'est pareil. A trop vouloir changer radicalement vos habitudes vous risquez de vous créer une pression qui ne fera que vous paralyser. Alors au lieu de vous lamenter et de perdre confiance en vous en pensant que si vous n'en foutez pas une aujourd'hui c'est que vous n'êtes qu'un-e bon-ne à rien (non), voyez plutôt le verre à moitié plein comme on dit. OK vous n'avez pas accomplit toutes les taches de cette fichue liste en trois jours comme vous vous l'étiez juré et alors ? Ce n'est certainement pas une fatalité. Une mauvaise habitude est très difficile à changer et comme beaucoup de choses dans la vie cela ne se fait pas en un jour. Peut-être que cette femme si parfaite à vos yeux et si dynamique a-t-elle ses petits coups de mou de temps en temps elle aussi ? Peut-être n'a-t-elle pas toujours aussi bien géré sa vie qu'elle ne le fait maintenant ? Croyez moi, personne n'est parfait (pas même Beyoncé). 

Vous aussi, un jour vous y arriverez à force de positivisme, d'indulgence, d'une bonne dose d'estime de soi et de bienveillance envers vous-même et peut-être qu'un jour vous vous retournerez et constaterez que toutes ces petites briques amassées forment à présent un beau château (ou une jolie maisonnée, tout le monde ne rêve pas de la vie de souverain). Bref, aimez-vous comme vous êtes les gars, et le reste suivra ;)



Bon et sinon rassurez-moi, suis-je la seule de nature à procrastiner autant ? 
Suis-je donc la seule flemmarde parmi nous (en voie de rédemption) ? 



6 commentaires:

  1. Merci pour ces bons conseils !
    Je te rassure, tu es loin d'être la seule à procrastiner autant... ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben voilà ! Une compatriote du royaume de Jailaflemme haha :D <3

      Supprimer
  2. Je pensais que je procrastinais beaucoup, mais après réflexion, je crois que j'ai tendance à avoir des attentes irréalistes! Je me faisais des listes avec des tas d'items, et même la personne la plus organisée/meilleure/talentueuse du monde n'y serait peut-être pas arrivée! Maintenant, je fonctionne avec une liste sur plusieurs jours. Ça m'empêche de tout vouloir tout de suite. Je peux me permettre d'être douce avec moi. Je pige dans ma liste, je fais et je coche!

    Ceci dit, tu as des super bons trucs! Courage dans ta guérison ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les attentes irréalistes j'en avais et en ai encore pas mal aussi mais comme toi j'essaye au maximum de relâcher la pression et d'être plus indulgente envers moi-même. Bon courage à toi aussi dans ta guérison ;)

      Supprimer
  3. Haha comme je me reconnais bien ici ! La procrastination pourrait être mon métier si le mien ne me prenait pas trop de temps :P Je suis née avec la flemme !

    RépondreSupprimer

articles plus récents articles plus anciens Accueil